Stradivari

Forum de la guilde Stradivari - Hel Munster - Dofus


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

L'histoire des nains...

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 L'histoire des nains... le Sam 26 Nov 2011 - 18:10

Invité


Invité
Mon histoire commence dans le village d’amakna dans un jardin d’enfant…
« -Dégage le nain !
-Ouais ! On ne veut pas de toi tu es trop petit ! »
Je me nomme Tett-vlab, disciple de la classe Eniripsa… Les jeunes disciples Eniripsa sont rares de nos jours, ce qui est rare est généralement méprisé, je me faisais donc rejeter pour motif : ma taille. J’erre donc dans la contrée, généralement seul et sans but… Même Jorg Dy, l’enfant fou qui joue à côté de la fontaine ne voulait pas de moi ! Je pense qu’en fait, nous étions discriminés pour cause de notre intelligence, c’est vrai que les Iop, ce sont pas les plus malins… Ma maison se situe aux alentours du château. Nous étions dans une période paisible, Bonta et brakmar était occupé à se battre ce qui nous laissait vivre tranquilles. Mes 2 parents étaient Eniripsa eux aussi, une rareté ! La classe se perdait car notre gêne était toujours plus faibles que les autres, de ce fait un Eniripsa se mariant avec une autre classe ne ferait pas un Eniripsa. Mon père est archiviste dans la bibliothèque du château d’amakna, un poste prestigieux, je suis très fier de lui ! Ma mère est quant à elle boulangère, apprentie du célèbre Kelog Korflex, déjà 3 étoiles Miche-lain à son actif ! Sa brioche dorée est un délice, elle pense d’ailleurs s’ouvrir une boulangerie indépendante, mais le nom elle hésite encore. J’ai donc passé mon enfance entre les moqueries, mes livres et l’aide à la maison, seul…
Aujourd’hui je fête mes 16 ans, 16 ans chez les eniripsa est un âge symbolique, par contre je suis toujours aussi petit… En effet, je devais quitter le domicile familial et prendre mon envol ! La vraie vie débutait. Grâce à mes savoirs accumulés durant toute ma tendre enfance, et par les bons tuyaux de mon père, je décrochai vite un boulot de bibliothécaire aux côtés de Harry stote, philosophe à ces heures perdues. Ma vie était partagée entre le travail et la quête de savoir dans l'étude de livres, par contre, je vivais toujours seul... Je sens que même mon collègue me méprisait. Il en était trop de cette vie de solitude, il fallait que je rencontre des gens, pourquoi pas l'amour...
Aujourd'hui était l'un de mes rares jours de repos, comme à mon habitude pour les congés, j'allais pique niquer dans les champs de rose démoniaque, à part des gens muet qui tuent tout ce qui bouge, j'avais la paix, pas de moqueries. Je déroulais mon tapis et m'assis dessus.
«-Aïe !
-Hein ?
-ça va pas de t'asseoir sur moi moi ?! C'pas parce que j'suis petit et intellectuel qu'il faut me traiter comme ça !
Il me regarde de plus prêt..
-Ah... Mais... Toi aussi !! Un grand sourire illumina son visage
-Tu... Tu vis seul et discriminé ?
-On... Se comprend alors.. »
Pensif, je m'étais allongé sur un homme, un Eniripsa lui aussi ! Nous discutâmes donc. J'appris qu'il se prénommais Hanataruu, jeune alchimiste, comme moi, il était mis à l'écart et était victime de discriminations. Nous sommes restés à discuter toute l'après-midi, jusqu'à la tombée de la nuit. Nous avions décidé de se donner rendez vous toutes les semaines ici pour discuter. Je me fîs mon premier ami !
Plusieurs mois c'étaient écoulés, nous étions devenus intimes. Le jour de notre rendez vous habituel, je vis Hana arriver tout excité !
« Que-se passe t-il ?
-Mon ami, j'ai eu une idée !
-Ah ?
-Que dirais tu de créer un clan regroupant tous les gens de petites tailles pour faire valoir nos droits et ne plus se faire discriminer ? On l'appellerai... Le clan des nains !
-Mais... Ils ne nous écouterons pas !
-Les Iops ont bien dompté les dragondindes, on peux donc dompter qui on veux !
-Pas faux. »
Sur ces paroles, nous nous mettions au travail. Campagne publicitaire, annonce... Le clan des nains fût vite connu dans tout le monde des 12 ! Des milliers de nains, jusqu'alors repliés dans l'ombre, vinrent manifester à nos côtés. Nous étions enfin reconnu comme égal aux autres, voire même supérieurs ! Je me mariais avec une sacrieuse nommé Syphong. Hana se quand à lui se lança dans la politique. Il se présenta aux élections Prairie dans le ciel, gardée par le célèbre Ellie Zée. I la remporta au deuxième tour face au Saucisse à Liste Francois Pays-Bas.

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum